Accueil Démarche et innovation
(chapitres 1 à 5)
Activités culturelles
et ludiques (chapitre 6)
Enseignants, comment participer ? Qui sommes-nous ? Contacts Lien :
éditions-orthographe.com
Projet : l’orthographe en musique
Notre première proposition musicale :
Apprendre en chanson, à reconnaitre et à écrire les 37 graphèmes d’usage de la langue française. Cela revient à dire, démarrer l’apprentissage du français en chantant (n’est-elle pas belle la vie à l’école ?).
Avec plusieurs enseignants du groupe d’expérimentation, auquel se sont ajoutées une pianiste, une chanteuse et une intervenante musicale en milieu scolaire (nous avons tous en commun de faire partie de l’Ecole du Spectateur du Creusot, (voir le site)), nous avons démarré un travail sur la musique en créant « Les 10 comptines phonèmes ». Chacune des comptines permet aux enfants de découvrir et d’apprendre 3 à 4 graphèmes d’usage (selon l’ordre proposé par les chercheurs Dehaene, Huron, Spenger-Charolle, voir vidéo n°2 chapitre 2). Par exemple : d, b, g, x, La danseuse bottée ou bien eu, e, ou, La chèvre et le loup. Nous les avons souhaitées amusantes, visuelles et avec quelques références culturelles, mais surtout extrêmement simples à mémoriser, tant sur la mélodie que sur les textes.
Nous avons écrit les textes, créé les musiques que nous avons enregistrées ‘’chacun à la maison pendant la CO-VID’’. Ce premier jet a pu être testé pendant quelques séances en fin d’année scolaire 2020. Cela plait et semble accélérer la mémorisation des graphèmes (un point supplémentaire que nous devrons mesurer dans le projet d’étude). Pour une bonne qualité sonore finale, un passage en studio sera nécessaire, mais en attendant vous pouvez dès maintenant les écouter sur ce site web.
Nous avons aussi créé une première version karaoké pour projeter les comptines en grand format (à télécharger). Un petit doigt suit les paroles…
A vous de tester ces comptines dans vos classes de maternelle et de CP. Nous attendons vos retours, vos améliorations, vos idées…
Et ensuite...
Notre projet sera ensuite de créer des chansons permettant de se souvenir des règles de grammaire et des orthographes bizarres de certains mots puis de mettre tout cela en scène afin de faire le lien avec la partie théâtrale.
Voilà donc nos propositions pour solliciter différents types de mémoire chez l’enfant tout en s’inspirant des résultats des travaux de Schellenberg (voir vidéo principe 3 partie 2). Résultats qui, nous ne cesserons de le redire, permettraient d’inscrire sur tous les frontons des écoles : « élève, tu souhaites apprendre plus facilement les mathématiques et le français, alors…, fais du théâtre et de la chorale !!! »
Les premiers tests en classe.
Pictogramme Chronomètre0’00”
« Curieusement, alors qu’ils ne savent pas lire, le texte suivi avec le doigt les aide à se souvenir des paroles et des graphèmes »
Musique et cerveau.
Pictogramme Chronomètre0’00”
Enthousiasme et mémorisation, les neurosciences démontrent que la musique est un « dopant » de l'apprentissage.
Avec elle vous « embarquerez »
un maximum d'élèves.